les compagnons du Destin

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 



 Tchîîîîp!! 
 
 
Les Origines.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   les compagnons du Destin Index du Forum  .::. ______Les compagnons  .::. Histoire des Compagnons.

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Matsiak
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2010
Messages: 301
Localisation: Capitale mondiale des vins de bon goût.

Message Posté le : Mer 2 Juin - 18:12 (2010)    Sujet du message : Les Origines. Répondre en citant

Une fois de plus, Bonta et Brâkmar se réveillaient....
Une fois de plus, leurs armées ailées allaient se jeter l'une contre l'autre, dans le fol espoir que l'une d'entre elles l'emporterait.
Une fois de plus, les Douze virent leurs enfants mourir par milliers au nom d'une folie fratricide.

Mais cette fois, c'en fut assez. D'un commun accord, d'un seul regard, ils décidèrent d'agir. Mais comment faire, alors que les dragons endormis continuaient de veiller sur le monde? Car même s'ils passaient par le canal d'un hérault trop valeureux, la gloire de ce dernier ne se remarquerait que trop, et les écailleuses et jalouses créatures légendaires s'en mêleraient...
Dépités, colériques, éffondrés, ou silencieux, les Douze réfléchissaient à une solution, réunis au coeur d'un simple temple en rothonde, au milieu du plan divin... Oui, même Iop fronçait le sourcil sous l'effort de reflexion...
Crâ se curait négligement les ongles d'une pointe de flèche, Osamodas torturait gentiment un tofu immortel, Eniripsas tâchait d'apaiser les souffrances de l'oiseau, Iop luttait contre un mal de crâne envahissant, Ecaflip pariait sur diverse possibilités, Panda tentait de lire une solution dans sa boisson, Enutrof mesurait les gains estimables de tel ou tel choix, Féca tentait de mettre au point une armure pour le pauvre futur élu au cas où, Sacri jouait avec le sang du tofu, Xélor écoutait les grains du temps couler en baillant aux corneilles, et Sadida, plongé dans ses pensées, laissait ses racines se faufiller partout.
Puis Sram se leva, pretextant le besoin de prendre l'air, et se prit les pieds dans les plantes, avant de s'étaler lamentablement sur le sol. Un grand silence se fit. Tous savaient Sram particulièrement orgeuilleux quand à son équilibre. Les végétaux, terrorisés, fuyaient aussi vite que possible derrière leur dieu la colère du Patron des Assassins, et Sadida, peu enclin à se battre alors que l'heure de la sieste approchait, se demandait quel arbre pouvait être assez épais pour arrêter les dagues divines de Sram.
Alors que le dieu Tueur s'apprêtait a diriger ses foudres sur une silhouette de plus en plus pleine de branches feuillues et d'écorce, une ombre discrète et fraîche, très fraîche, se rapprocha presque timidement, et une voix mielleuse s'éleva:
"_Ô Puissants parmis les Puissants, voici votre réponse devant vos yeux, et vous ne la voyez même pas?" fit la voix moqueuse. "si la gloire de votre hérault vous inquiète, veillez à ce que son discrédit surpasse son efficacité..." reprit-elle en un petit rire glacial avant de disparaître soudainement avec son ombre.
Iop se leva brusquement, et, se téléportant au dehors, essaya de localiser la créature qui venait de se moquer d'eux, sans succès. Qui donc, qui n'était un dragon, pouvait lui échapper ainsi, au coeur du domaine des Douze? Réalisant que la chose devait être loin, le dieu guerrier revint s'asseoir sur son siège. Sram s'était de nouveau assis et on voyait clairement le visage de sadida au centre du tronc d'arbre qui occupait sa place.

Les dieux, circonspects, ne purent que se rendre à l'évidence: aussi insultante qu'elle soit, la voix avait raison. Seul un être en apparence maladroit pouvait donner le change assez longtemps pour empêcher les dragons d'intervenir trop vite.
Il aurait le corps de Sram, pour maitriser les mouvements étranges qui le camouflerait aux yeux des puissances jalouses, l'âme d'un eniripsa qui lui donnerait la compassion necessaire à sa tâche, Iop le bénirait de sa valeur au combat, Feca le protègerait du mauvais sort, Sadida lui enseignerait l'amour de son monde, et ainsi de suite, chaque dieu et déesse bénissant à son tour cette jeune âme de leurs espoirs les plus fous.

Ainsi devait démarrer la quête la plus improbable et la plus importante que le monde aie connu...
_________________
"Ô créatures de la Terre et des Cieux/ Chantez ensemble la prière Osa/ Invoquez le souffle de vie/ Et portez le Vrai Nom de toute chose/ Sur les ailes des vents du monde..."


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mer 2 Juin - 18:12 (2010)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

   les compagnons du Destin Index du Forum .::. Histoire des Compagnons.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.