les compagnons du Destin

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 



 Tchîîîîp!! 
 
 
Récit d'une jeune Sacri
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   les compagnons du Destin Index du Forum  .::. ______Les jardins  .::. La terrasse

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
-Milastorm-
Invité

Hors ligne




Message Posté le : Ven 19 Juil - 03:22 (2013)    Sujet du message : Récit d'une jeune Sacri Répondre en citant

Une taverne, c’est donc là que nous allons passer la nuit… 
 
 
L’endroit est un peu sombre et parait peu amical au premier abord mais en y repensant bien l’odeur de houblon émanant du bois, le vieil Enutrof jouant de l’harmonica et les rires des jeunes aventuriers assis à la grande table derrière moi ajoutait une certaine touche familière qui me rappelait les soirées partagées avec les compagnons avant notre grand départ de l’île. 
 
 
 
Talko me rejoint enfin, malgré la fatigue que je peux lire sur son visage il esquisse un sourire et s’assoit face à moi « Les dindes sont bien installées, l’étable est si confortable et la paille si fraîche qu’on aurait dit deux bébés dans un couffin ! C’est fou, elles nous portent depuis des jours et la moindre petite joie leur fait tout oublier. Des fois je me dis qu’au fond c’est peut être elles les plus heureuses. » Un Iop philosophe et poète à la fois, c’était tellement peu commun qu’on est devenu très proche dès nos premières rencontres à l’école de l’Ile, cela fait 12 ans que l’on ne se quitte plus et c’est avec lui que je partage cette aventure qui nous porte loin de chez nous depuis des mois. 
 
 
L’aubergiste nous amène alors notre repas, une cuisse de bouftou marinée chacun, accompagnée d’une bière de Masterdam. Un repas frugal mais néanmoins très apprécié par nos estomacs qui avaient grand besoin d’avaler autre chose que des noix et de la viande séchée. « Vous n’êtes pas d’ici vous, ça se voit ! » la grande barbe du tavernier me rappelais le visage du forgeron du village, un homme amical et chaleureux qui réalisait les plus belles épées de l’ile. « Nan » répondit Talko  « ça se voit tant que ça ?» « Vous savez des aventuriers j’en vois passer. Depuis les riches commerçants de Bonta jusqu’aux jeunes marins de Sufokia en passant par les disciples de Pandala. Je sais tous les reconnaitre et je devine parfois leur histoire avant même qu’ils ne la racontent. Mais vous je dois avouer que vous m’intriguer ». « Oh nous vous savez, c’est une longue histoire ! » voyant que, intentionnellement ou pas, et malgré la fatigue nous avions besoin de parler, comme si cet aubergiste était la seule personne nous ayant adressée la parole depuis des semaines, il nous regarda avec compassion et lança « Eh bien j’ai tout mon temps, je vais chercher d’autres bières, on en aura l’usage.» Il revint peu de temps après, portant 3 bières et des grandes tranches de gâteau au graines de sésames. « Et maintenant allons y. Racontez moi votre histoire… » 


 
Tout a commencé il y a 2 ans de ça. Talko et moi avons grandi sur une île bien à l’ouest des remparts Brakmarien, une île calme où  l’harmonie règne entre tous. Personne n’a soif de puissance, personne ne rêve de domination. On vit ici au rythme des soirées passées sur la plage des parties de pêche et des balades au cœur de la jungle sur les flancs du volcan. Nous nous préoccupons peu des affaires du monde des douzes, nous ne les intéressons pas et le sentiment est réciproque. Des guildes, des alliances, tous se battent pour le pouvoir qui les aveugle autant qu’il les rend fou. 
 
Mais, Il y a maintenant deux ans, 30 guerriers d’une guilde se présentant comme porte-parole de l’une des 4 grandes alliances qui se disputent les territoires posèrent pieds sur nos Terre. « Cette île est désormais propriété de l’Alliance, quiconque le discutera, quiconque se rebellera se verra châtié et porté à titre d’exemple ! ». Nous ne pouvions plus ignorer les agissements d’au-delà de nos rivages, on n’entrait pas en guerre mais la guerre entrait chez nous. 
 
 
Personne ici n’avait été formé au combat, des pécheurs des artisans des écrivains mais en aucun cas des guerriers. Face à cette annonce nous ne pouvions que garder le silence, contenant la rage d’être aussi démuni contre l’oppression. Nous étions huit aventuriers issu du même village, le soir même nous décidions de former une équipe soudée et unie, de partir sur les terres du monde des douzes afin de devenir assez puissant pour montrer aux tyrans que leur conquête ne sera pas aussi aisée, et que la vengeance se fera sentir. 
 
La mission s’annonçait irréalisable et le projet idyllique. Chacun de nous savait en lui que les chances de réussites étaient ridiculement faibles, mais nous ne pouvions baisser les bras et abandonner notre peuple. Accepter leur occupation, jamais ! 
 
 
Afin d’augmenter les chances de réussites nous nous séparerions dans notre quête, c’est ainsi qu’avec Talko nous avons débarqué à Masterdam, avons parcouru Astrub et les plaines de Cania avant d’accoster sur les rivages gelés de Frigost, dont nous revenons actuellement pour retrouver les chaleurs des rivages du sud. Et c’est donc dans un village perdu d’Amakna, sur les bancs d’une vieille taverne que nous nous trouvons, et racontons notre récit à l’Aubergiste qui, sans dire mot, écoute avec attention nos paroles. 
 
 
« Les kanis, c’était vraiment compliqué au début, on avait jamais vu de monstre comme ça, le moindre de leur coups peut vous faire très mal. Il s’en est fallu de peu lors de nos premiers combats. Avec le temps on a su les combattre avec plus de stratégie et bien plus rapidement, c’est alors qu’on s’est dirigé vers Frigost, afin d’améliorer encore nos techniques » Talko a toujours aimé raconter les histoires et celle-ci semblait passionner l’Aubergiste. Ce n’est seulement qu’après avoir tout écouté qu’il prit une grande gorgée de bière, nous sourit, et nous lança : « Vous voyez les jeunes aventuriers assis à la grande table juste derrière ? Ils font partit d’une guilde, que l’on nomme les Compagnons du Destin » Nos yeux brillaient et on ne pouvait cacher notre surprise. C’est donc eux, eux qui se lèvent contre l’oppression, qui refusent l’annihilation des faibles et se révoltent face aux armées des usurpateurs. Eux qui rallièrent à leur cause des jeunes guildes qui partagent l’espoir d’un jour renverser les grands et libérer les peuples. On avait seulement entendu des brefs récits de leurs histoires, des récits qui les décrivaient comme des fous s’aveuglant de l’hérésie de leur quête, des rêveurs, des utopistes… Mais lorsque l’on entendait ces histoires on ne pouvait se dire qu’une seule chose, une phrase qui résonnait en boucle dans nos esprits « Nous ne sommes donc pas seuls, après tant de chemin et tenté de renoncer face à un obstacle qui semble infranchissable, nous ne sommes donc pas seuls » 
 


 
Je me levai de mon banc, me dirigeai lentement vers eux et m’assis à leur table. Tous s’arrêtèrent de parler et me regardèrent fixement. 


 
« Bonjour, je suis Milastorm, et j’ai une histoire à vous raconter… » 
 
 
 


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Ven 19 Juil - 03:22 (2013)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Matsiak
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2010
Messages: 301
Localisation: Capitale mondiale des vins de bon goût.

Message Posté le : Ven 19 Juil - 11:59 (2013)    Sujet du message : Récit d'une jeune Sacri Répondre en citant

Une trille s’éleva, un tofu curieux vint se poser sur la table. L'Osamodas derrière lui sourit, et fit une place à ses côtés pour les deux nouveaux venus.
"Bonjour!!, je suis Matsiak, gouverneur des Compagnons du Destin, et on adore les histoires ici! Installez-vous, je vous en prie, et contez nous vos aventures!"


La soirée s'avançait, bercée par la voix de Milastorm et les interventions énergiques de Talko. Plus le recit avançait, plus les compagnons présent se regardaient avec un petit sourire complice: si ces deux là n'étaient pas de la graine de Compagnon, se demandait Matsiak, que pouvaient-ils bien être!
Attendant un signe de ses amis, Matsiak était quant à lui sûr de son choix.
_________________
"Ô créatures de la Terre et des Cieux/ Chantez ensemble la prière Osa/ Invoquez le souffle de vie/ Et portez le Vrai Nom de toute chose/ Sur les ailes des vents du monde..."


Revenir en haut
              

Acoguard
Compagnons

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2010
Messages: 35

Message Posté le : Dim 21 Juil - 14:14 (2013)    Sujet du message : Récit d'une jeune Sacri Répondre en citant

Titillant Rachnédra, sa fidèle arakné, tout en écoutant le récit de Talko, Cylisa s'insurgeait devant la guerre provoquée par l'alliance. Ce récit n'était pas sans lui rappeler son enfance, et l'épisode dramatique qui avait vu s'effondrer l'Orme de sa famille. En écoutant Talko raconter son histoire, Cylisa prenait conscience que rien n'arrêterait jamais l'avidité de ces alliances prônant l'oppression et la possession du territoire. Plus que jamais il fallait les arrêter! 


En voyant le sourire de Matsiak, la jeune disciple de sadida lui répondit d'un hochement de la tête : les Compagnons du Destin ne seraient jamais trop nombreux pour livrer ce combat!


Revenir en haut
              

Sanlioc
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 636
Localisation: Lille

Message Posté le : Dim 21 Juil - 21:01 (2013)    Sujet du message : Récit d'une jeune Sacri Répondre en citant

La fatigue avait emporté le sram... Le brouhaha de la taverne avait fini par le bercer et il commença à rêver de confort, de paix et de jardinage... Sans jamais l'avouer c'était son passe temps favoris, il adorait d'ailleurs cultiver des céréales pour ses amis...


Et une voix le sorti de son rêve et le fit tomber de sa chaise lui occasionnant une jolie bosse à l'arrière du crâne...




Euuh oui, bonjour, euh bonsoir enfin bonne nuit... Salut???


je suis Sanlioc, vous avez l'air perdus? Je vous offre une bière?


Revenir en haut
            MSN   

Milastorm
Ambassadeurs

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2013
Messages: 1
Localisation: Auckland

Message Posté le : Lun 22 Juil - 04:07 (2013)    Sujet du message : Récit d'une jeune Sacri Répondre en citant

Les premiers rayons d’un soleil matinal traversent les fenêtres de l’auberge, au loin le bruit des pious témoigne que la forêt s’éveille tout doucement.  

 
Je n’avais même pas vu le temps passer, Matsiak semblait captivé par notre récit et donnait déjà des conseils à Talko sur les prochains monstres que nous allions rencontrer. Acoguard ne disait mot mais elle écouta toute l’histoire avec attention, je ne saurai dire si dans ces yeux je voyais de la compassion ou de la colère face à notre injustice mais une chose est sure, notre histoire l’interpellait. Sanlioc quand à lui m’a tout de suite apporté un sentiment de protection, se sentir en sécurité aux côté d’un Sram est certes un peu étrange mais cela était au final bien plus réconfortant que déconcertant. 

 
Mais notre route est encore longue et ce n’est pas sans tristesse que je m’adresse à nos nouveaux amis « Le soleil se lève, il va nous falloir repartir » 

 
Après un court silence Matsiak posa sa main nous mon épaule « Vous pouvez bien rester quelques jours de plus, on trouvera surement un coin pour vous loger et ce n’est pas l’activité qui manque ici » 

 
Les regards de chacun se croisaient,  Talko baisa les yeux en ajoutant « Cela fait des mois que nous errons sans réel but, j’en perds la foi que j’avais en notre quête. Partir ? mais pour aller où ? Je… Je ne suis plus sûr de rien » C’était la première fois que je voyais mon compagnon douter ainsi, mais en toute honnêteté je partageais son sentiment. Après tout, pourquoi pas ne rester ici ? Pas seulement parce que nous n’avons nulle part où aller, mais parce que ce n’était peut-être pas un pur hasard que nous fassions halte dans cette auberge. 

 
Je pouvais lire un sourire sur le visage de Matsiak, comme s’il connaissait déjà ma réponse.  

 
« En fin de compte, je pense que l’on va rester un petit peu avec vous » 


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 15:35 (2017)    Sujet du message : Récit d'une jeune Sacri

Revenir en haut
              

   les compagnons du Destin Index du Forum .::. La terrasse
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.